Tout savoir sur le Col Du Donon

Situé dans la vallée de la Bruche, plus précisément au pied du sommet Donon qui est le sommet majeur du massif de Vogues, le col du Donon se limite au nord-est par la ville de Sarrebourg, au nord par Abreschviller, au sud-ouest par Raon-L’étape et au sud-est par Schirmeck.

L’Histoire du Col du Donon

L’histoire des évadées d’Allemagne est étroitement liée à ce lieu. En effet, en juin 1940, les prisonniers français ont été envoyés dans toute l’Allemagne vers les stalags et oflags. Ils étaient en tout 1 800 000 prisonniers de guerres, et un certain nombre d’entre eux s’évadent, à plusieurs reprises pour certains.

Les évasions des prisonniers de guerre français comportaient de gros risques. Il fallait parfois traverser toute l’Allemagne dans les pires conditions et ceux qui se faisaient prendre étaient envoyés dans les camps disciplinaires. La surveillance était renforcée et très élevée au niveau des frontières allemandes. Et la traversée était très rude dans les vosgues d’autant plus qu’elle se faisait de nuit. Pour les évadés la vue du Donon en direction ouest était le symbole de la liberté et du retour vers la France.

Ces évadés ont été aidés par des passeurs qui n’ont pas hésité à prendre des risques énormes pour aider les évadés à passer les frontières. Ces passeurs étaient des habitants des villages avoisinants qui se sont mobilisés pour aider les évadés. Plusieurs parmi eux ont été tués au cours de ces opérations, d’autres ont été enfermés dans des camps de représailles.

Les monuments et lieux d’intérêt à découvrir au Col du Donon

Ce lieu très riche en histoire abrite aussi des lieux intéressants à visiter absolument.

L’un des lieux les plus connus du col de Donon est le monument des évadés et des passeurs. Inauguré par M. Triboulet, Ministre des anciens combattants, ce monument rend hommage aux évadés et aux passeurs qui se sont sacrifiés pour les aider. L’ambassadeur de la Slovaquie était présent lors de cette inauguration et a lié ce monument au monument du maquis de Strecno en ramenant de la terre de Strecno. Le monument du Maquis Strecno rend hommage au soulèvement contre l’Allemagne en 1944.

On retrouve également dans ce Col, le cimetière militaire du Donon. Ce cimetière créé depuis juillet 1920 a été aménagé en 1923 et abrite les corps de nombreux militaires inhumés à la croix Brigos et au Petit Donon. Le cimetière regroupe les corps de 288 militaires tombés au cours de la première guerre mondiale et 36 militaires tombés au cours de la seconde guerre mondiale.

On retrouve aussi d’autres monuments au col du Donon, notamment, la fontaine en pierre, la reproduction de la statue, le cavalier à l’anguipède et la fermeture en bois.