Abbaye de Valmagne, que faut-il savoir à son sujet ?

L’abbaye de Valmagne est situé dans l’Hérault, à Villeveyrac fait partie des sites attirant le plus de curieux, touristes et vacanciers dans le Languedoc-Roussillon. L’abbaye est un site classé depuis près de 70 ans. Cette oasis de fraîcheur qui a su traverser les siècles se trouve implantée dans un paysage aride composé de garrigues. L’abbaye a également su valablement conserver l’art cistercien. Aujourd’hui, le site est composé d’un cloître, d’une fontaine, d’une église et d’une salle capitulaire.

L’histoire de l’Abbaye de Valmagne

L’Abbaye de Valmagne a été fondée en 1 139 grâce aux Bénédictins. Cette abbaye cistercienne a connu la Révolution française et de nombreuses guerres de religion. Au fil des années, le site a subi pas mal de modifications. La transformation la plus spectaculaire de l’abbaye est celle de son ancienne église qui a été convertie en chai. La culture de la vigne se transmet depuis plusieurs générations à l’Abbaye de Valmagne. Les 56 hectares de vigne sont gérés depuis 8 générations par la famille d’Allaines qui n’est rien d’autre que les descendants du comte de Turenne. Ce comte avait acquis l’Abbaye depuis les années 1 838. Aujourd’hui, l’activité de l’abbaye des vignes (autre nom de l’abbaye de Valmagne) est caractérisée par la production de milliers de bouteilles par an et par une activité hôtelière intense.

Présentation de l’Abbaye des vignes

L’abbaye comprend une salle capitulaire composée d’une fontaine et d’une belle voûte en anse de panier. La salle a une hauteur de 24,5 mètres et une longueur de 83 mètres. Les jardins et le cloître donnent au lieu un charme florentin. Le jardin de plantes médicinales donne sur le conservatoire de cépages où l’on peut goûter à toute une gamme de vins bio produits par l’Abbaye. Les foudres du domaine n’ont pas moins de 200 ans. Parmi ces vieux foudres, certaines sont toujours utilisées pour la vinification. Il faut préciser qu’au niveau du cloître, il existe des pieds de vigne vieux de plus de cent ans. En dernier lieu, il y a une auberge restaurant servant de délicieux plats préparés avec des produits 100 % bios provenant des jardins bios (d’une superficie de plus d’un hectare) de l’abbaye. Les produits bios sont des fruits, légumes, plantes aromatiques, fleurs. Les autres produits comme le fromage ou la viande sont fournis par les producteurs de la région connus pour leur élevage bio et de plein air. Le restaurant est fait de bois et de pierres. N’hésitez pas à y savourer les vins de l’abbaye, spécialement sélectionnés par Philippe d’Allaines.

Quelques infos utiles

En basse saison, l’abbaye ouvre ses portes du lundi au samedi de 14 heures à 18 heures et le dimanche et les jours fériés de 10 heures à 18 heures. Les seuls jours où l’abbaye ferme ses portes à ses visiteurs sont le 1er janvier et le 25 décembre (jour de noël). En haute saison, le site reste ouvert du lundi au samedi de 10 heures à 19 heures et le dimanche de 10 heures à 18 heures. Le site offre des visites guidées gratuites pour les enfants de moins de dix ans. Le tarif pour les enfants de plus de dix ans est de 5,80 euros. Le tarif pour les adultes est de 7,90 euros. Les groupes de visiteurs (groupe de 20 personnes) et les personnes à mobilité réduite sont les bienvenues.